"Mouvements d'avions", écrite par Edgar Nibul, est la chanson emblématique de l'histoire de l'aviation en Guyane française.
IMG_premier-hydravion-de-la-guyane-francaise

Table des matières

12 octobre 1919 : première liaison régulière en hydravion

IMG_T-A-G

En Guyane française, en 1919, les infrastructures routières dans l’intérieur du territoire sont rares et rendent les trajets longs et périlleux. Il faut par exemple, selon les saisons, entre 15 et 25 jours en pirogue, pour relier St Laurent à Inini, le long du fleuve Maroni. En avion, ce même trajet est réduit à 2 heures. L’arrivée en Guyane française va changer radicalement la donne.

Le 12 octobre 1919 est la date où le premier hydravion parcourt pour la première fois, le trajet Saint-Laurent du Maroni_Cayenne et amerrit dans l’anse derrière le Palais du gouvernement.

C’est aussi l’inauguration des liaisons régulières de la nouvelle compagnie des Transports Aériens Guyanais (T.A.G.), créée en juin 1919, par le capitaine de frégate Dutertre.

Deux lignes régulières sont exploitées, à raison de deux fois par semaine dans chaque sens en belle saison : 

  • Saint-Laurent du Maroni_Cayenne via Mana et Sinnamary (250km)
  • Saint-Laurent du Maroni_Inini via Abounamy (250km)

La T.A.G. assure le transport de personnes (3 passagers) et les services postaux.

L’organisation des lignes aériennes en Guyane française va avoir des répercussions énormes au Brésil, au Venezuela et dans toute l’Amérique du sud.

Malheureusement, faute de moyens financiers adéquats, la vie de la société sera courte et la T.A.G. devra fermer au bout de 3 ans, en 1922.

« Mouvements d’avion » la chanson incontournable

IMG_edgard-nibul1
Edgar Nibul
IMG_Edgar-nibul2

L’arrivée en Guyane française du premier hydravion et surtout l’arrivée à Cayenne, devant une foule en liesse, eut un énorme impact dans la population .

Vers 1922/1923, le compositeur guyanais, d’ascendance martiniquaise, Samuel Lubin alias Edgar Nibul (1862-1948), écrit la chanson « Mouvements d’avions » pour immortaliser l’événement.

Editée aux Editions Avon à Lyon, « Mouvements d’avions » est la toute première chanson du triptyque consacré par Edgar Nibul à ce thème de l’aviation en Guyane.

Cette chanson est devenue un classique du répertoire guyanais, un incontournable chanté par toutes les chorales et les écoles.

Couplet 01
Promiè fouè avion améri
Dèriè gouvelment
Pou té ouè’l toutt moun pran couri
Foce yé té content
Quand li ka vini pa la-rhaut
Li drètt coun’ zozau
Quand l’assous la mè ça n’posson
Ti gain grand zèlron
Refrain
Pendant lika fendé lè
Coun’ zozau
Li ka roumin so dèriè
A forc’ li gros
Pou traverser mauvé vent
Ti ka vini pa divant

Couplet 02
Avant l’voyagé bo d’la-rhaut
Quand vent ka venté
Yé ka fait l’nagé p’tit moceau
Avant li monté
Oun’ fouè li laissé d’lau lamè
Pou l’volé enlè
So mécanicien ka soufflé
Li minm’ka ronflé.
Au refrain

Couplet 03
Quand li ka pati pour placè
Dipi Maroni
Li ka suiv’ toutt temps la riviè
Jouqu’a Inini
Ca mound ti pressé pou yé ouè
Toutt suite yé zaffè
Ti lé gain pis vite yé million
Yé ka pran avion
Au refrain

Couplet 04
Quand li ka passé so langa
Dipi Saint-Laurent
Li ka pran, pou vin’ Macouria
Juss’ deux heur’ di temps
Ca passagers li ka poté
Pour descend’ Cayenne
Di Macouria yé ka metté
Tout juss’oun’ simaine.
Au Refrain

Couplet 05
Yé réson di dit : Oun zaffè
Pas jin drol dé fouè
Oun jou li pati vent ariè
Li p’té ka ouè clè
Li té pran n’chinois à so bô
Pou vin’ Macouria
Li minin l’ jouqu’ Iracoubo
Ouè Mouché Lama.
Au Refrain

« Mouvements d’avions » porté à la postérité à Paris

Enregistrée à Paris par Henri VOLMAR et son Orchestre Guyanais, en Janvier 1932, sur disque Odéon 78t KI 5211, « Mouvements d’avions » est une biguine devenue un classique guyanais, qui connaît un grand succès. C’est la chanteuse guyanaise, Hélène Brunet qui assure la partie vocale.

IMG_album-henri-volmar
IMG-mouvement-d-avions

« Mouvements d’avions » et Jean Galmot

La chanson « Mouvements d’avion » fait parte de la bande originale du film « Jean Galmot, aventurier » réalisé en 1990 par Alain Maline.

Jean Galmot (né le 2 juin 18791 à Monpazier en Dordogne – mort le 6 août 1928 à Cayenne en Guyane) est un homme d’affaires, aventurier et écrivain français. Élu député de la Guyane en 1919, il est impliqué et emprisonné injustement pour escroquerie dans « l’Affaire des rhums ».

Egalement pilote d’avion, Jean Galmot, a investi dans les Transports Aériens Guyanais, société dans laquelle il est actionnaire.

IMG_Jean-galmot
IMG_afiche-jean-galmot-aventurier
Kaza

Kaza

Martiniquaise, passionnée de culture et de musiques en tous genres. Spécialiste de la grande Caraïbe.

A propos de Fwi Music Heritage

FWI MUSIC HERITAGE (FMH) est un portail d’informations et de ressources spécialisé dans les musiques, danses et formes d’oralité des Antilles-Guyane françaises.

Catégories
Archives

Articles récents

Ecoutez nos playlists et podcasts

Regardez notre chaîne Youtube

IMG_YouTube
Lire la vidéo sur IMG_YouTube

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de notre actualité !

error: Content is protected !!
fr_FRFrançais